© Fanny Challier 2013

site réalisé avec indexhibit

 

2012-13 : « Les Diambourou » : Esclavage et émancipation à Kayes (Mali), film documentaire tourné au Mali et réalisé sous la direction de Marie Rodet, historienne et chargée de conférence à SOAS (School of Oriental and African Studies, Londres).

Pictures and Video by Fanny Challier

page de Marie Rodet : http://www.soas.ac.uk/staff/staff69183.php
site de Fanny Challier : http://fannychallier.com/

page facebook sur le film : "Les Diambourou" : Esclavage et Emancipation à Kayes - Mali

Exposition associée au film : Malian Landscapes of Freedom, Wolfson Gallery, SOAS (Londres)

Acheter le DVD du film ici / Buy DVD of the documentary here

Synopsis :
Français :

L'esclavage fut officiellement aboli au Soudan français (Mali actuel) par l'administration coloniale française en 1905, mais l'émancipation réelle des anciens esclaves devait se révéler un processus beaucoup plus long, qui continuera à être d'actualité bien au-delà de l'indépendance du pays en 1960.

Ce documentaire collecte les mémoires de l'esclavage à Kayes au Mali. En racontant l'histoire de ceux qui résistèrent à l'esclavage par la fuite et la fondation de nouvelles communautés libres et indépendantes dans la première moitié du 20ème siècle, c'est une archive audio-visuelle unique de l'histoire de l'émancipation des esclaves au Mali.

Anglais :

Documentary film shot in the Kayes region (Mali) in February 2010, based on research done by Dr Marie Rodet, Lecturer in the History of Africa at SOAS (School of Oriental and African Studies, London).

Slavery was officially abolished in French Sudan (nowadays Mali) by the French colonial administration in 1905 but effective emancipation of former slaves happened to be a very long process, which would still be topical beyond the Independence of Mali in 1960.

Our documentary film collects the memories of slavery in Kayes. By telling the story of those who resisted slavery by escaping their masters and by founding new independent and free communities in the district of Kayes in the first half of the twentieth century, this documentary film is a unique audiovisual archive of slave emancipation in Mali.

Trailer officiel :

Extraits :

A la fin du 19ème siècle, les Français ne contrôlaient que la partie gauche du Fleuve Sénégal dans la région de Kayes au Mali et avaient encore grand peine à empêcher les incursions et les razzias venant de la rive droite encore sous contrôle militaire d'Amadou, le fils d'El Hadj Oumar Tall.

The French only controlled the left bank of the Senegal river by the end of the 19th century in the region of Kayes (Mali) and were barely able to prevent incursions and razzias from the right bank still under Ahmadu's military control, the son of El Hadj Umar Tall.

Bougary Diakité, instituteur en retraite, Kayésien et fils de Bougary Diakité, chef de canton de Kayes-Banlieue, 1937.

Le carnet de chef, précieusement conservé, est ici présenté par Bougary Diakité.

à Bouyagui, Koli Bah lit la liste des différents chefs et les dates correspondantes depuis la fondation du village.

"Diondonké" : Chants et danses d'esclaves à Dialafara.

© Fanny Challier et Marie Rodet